Fini les bureaux chez Silversquare, je passe en mode ECO

Fini les bureaux pour ma société chez Silversquare, je passe en mode ECO

#Digital #Leadership #Marketing

Pourquoi j’ai quitté un confortable espace de coworking ?

Tous les clients, les partenaires et les élèves que nous avons reçus dans nos bureaux sont unanimes : notre espace de coworking en jette un max. Il suffit de regarder ces quelques photos pour s’en rendre compte…

C’est vrai qu’il a fière allure ce lieu : décoré avec un soin tout particulier par un architecte d’intérieur bruxellois bien connu, un cadre professionnel ultra convivial à mille lieues des bureaux impersonnels proposés par certains lieux dans la capitale.

Et pourtant, j’ai choisi de quitter ce confort pour rentrer travailler à la maison comme à mes débuts. Une drôle d’idée ? Pas tant que ça. Explications.

De la maison au bureau privé, allé/retour

Comme beaucoup d’indépendants à leurs débuts, je travaillais de la maison. D’abord avec un ordinateur portable posé sur la table de la cuisine avec mes dossiers dans une caisse en carton. Ensuite dans une pièce dédiée qui me servait de bureau et qui me permettait de travailler plus au calme.

Ensuite, le chiffre d’affaires étant au beau fixe et les rendez-vous clients se succédant, j’ai rapidement eu envie d’installer mes bureaux dans un endroit plus approprié : un espace de coworking offrant des bureaux privatifs. Ce genre de lieux a l’avantage de donner une image bien plus professionnelle à un business.

De plus, personnellement, j’ai toujours été mal à l’aise de dire à mes clients et partenaires que je travaillais de chez moi et que c’était dans mon appartement que j’allais les recevoir.

Bref, après différents lieux, je pose mes ordinateurs dans le tout nouvel espace inauguré par Silversquare à Delta, en plein cœur de Bruxelles. Et, je vous le disais cet endroit, il en met plein la vue à tous ceux qui le découvrent. Une expérience qui aura duré un peu plus de deux ans.

Mais, aujourd’hui, j’ai décidé de rentrer à la maison. J’ai la chance de disposer d’un local assez spacieux pour y caser mon matériel et mon personnel.

Mais pourquoi ce choix ?

La première raison, très évidente, c’est que je perdais un temps considérable à rejoindre mon bureau. Les transports en commun ne me garantissaient pas la ponctualité nécessaire et mon le trajet en voiture était extrêmement lent. Peu importe mon mode de transport, je perdais plusieurs heures par jour pour rejoindre le bureau, sans parler de l’état de stress provoqué par la cohue dans le train ou les embouteillages. Pas idéal pour démarrer une journée de travail saine et efficace.

Mais l’autre raison de ce choix c’est l’écologie. J’avais une voiture qui ne me servait presque qu’à me rendre au bureau. Je déversais ma dose de CO2 sans l’atmosphère sous prétexte de disposer d’un endroit magnifique pour recevoir mes clients.

À l’heure où mes enfants apprennent, à l’école, à poser des gestes citoyens en faveur de notre planète, je n’étais pas fier. Répondre à ma fille que je n’avais jamais pensé à cela a provoqué en moi un électrochoc. Pourquoi continuer comme cela alors que j’ai l’incroyable chance de pouvoir travailler à la maison pour préserver un tant soit peu notre planète ?

Il ne m’a pas fallu longtemps pour prendre la décision de quitter mon espace de coworking préféré éclairé jour et nuit pour rentrer à la maison.

En plus, avec le recul, je me rends compte que ce choix est encore plus écologique que je ne l’avais imaginé. Oui, j’ai réduit mes déplacements et donc mes émissions de polluants en tout genre.

Conclusion : que des avantages

Depuis, j’ai l’immense plaisir d’embrasser mes enfants quand ils partent à l’école et quand ils en rentrent. Mais, au-delà des petits gestes écologiques quotidiens que j’essaye de m’imposer, j’ai aussi mis en place un système de télétravail pour mes employés ce qui nous permet de réduire encore un peu notre empreinte carbone.

Certes, mon bureau à la maison a moins d’allure que Silversquare, mais c’est bien plus confortable et écologique d’y travailler.

Soyons honnêtes, Apizmeo est encore loin d’être une entreprise verte, mais, avec ces quelques gestes, elle prend des couleurs.

FOIRE AUX QUESTIONS

Les questions les plus fréquentes de mon audience

Découvrez ci-dessous les questions qui reviennent le plus souvent lorsque je suis en contact direct avec mes visiteurs, mon audience, mes élèves lors de mes formations et les questions que je reçois via mes profils sociaux.

  • 🌱 Ce choix est-il purement écologique ?

    Au départ oui, je vous l’explique dans la vidéo. Cela dit, je dois bien avouer que l’impact financier est également très important. En effet, outre une économie au niveau de l’abonnement à l’espace de coworking, l’économie de carburant est aussi avantageuse.


  • 🌻 Avez-vous effectué d’autres démarches écologiques ?

    Oui, mais ce sont surtout de petits gestes du quotidien que je tente de mettre en pratique pour apporter ma pierre à l’édifice : terminé les bouteilles en plastique, meilleure gestion de l’énergie, fournisseurs « verts » …


  • 🛏️ Quels sont les avantages de travailler de la maison ?

    Même si je travaille de la maison, je ne travaille pas en pyjama, ce n’est pas un avantage pour moi. Plus sérieusement, le principal avantage réside dans la gestion du stress. Mon efficacité est bien meilleure quand je n’ai pas perdu 2 heures dans la circulation en voiture ou à la machine à café.


  • 🤳🏼 Et qu’en pensent les clients ?

    C’était ma principale crainte. Mais, finalement, quand je leur explique la raison de ce choix, ils comprennent et apprécient fortement la démarche. Alors que j’avais peur de l’image que je pouvais renvoyer, je me rends compte qu’elle est finalement encore plus belle.

administrator

4 commentaires sur Fini les bureaux pour ma société chez Silversquare, je passe en mode ECO

  • Florent L

    Bonjour David,

    Super initiative, attention cependant à ne pas t’éloigner socialement. Sortir, prendre l’air, faire de longues pauses, et surtout voir des gens (autre que la famille), c’est important, surtout en hiver.

    3 mars 2020 à 11 h 24 min Répondre
    • Merci Florent pour ce retour. En effet, il est important de rester « entourer socialement ». Je suis bien d’accord. Ici, c’est l’occasion de sortir marcher, de prendre l’air en foret et sentier, disons qu’ici chez moi, c’est idéal pour respirer et se remettre en forme sans artifice, avec la nature ?. Mais ça reste en effet un choix et une décision à prendre en tout état de cause.

      3 mars 2020 à 11 h 31 min
  • Marie G.

    Eh bah franchement chapeau ! Je vous soutiens à 100%.

    2 mars 2020 à 21 h 27 min Répondre
    • Merci Marie, j’ai encore beaucoup de nouvelles habitudes à prendre pour notre planète, mais je m’y attelle dès cette année ?

      3 mars 2020 à 9 h 21 min
Votre réaction :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *