fbpx

3 LEÇONS tirées de mon expérience sur LinkedIn

3 LEÇONS tirées de mon expérience sur LinkedIn

Vous savez quoi ? Je commence à adorer LinkedIn 😉 et aujourd’hui dans ce 7ème épisode des coulisses d’une boîte de com’, je vais vous partager 3 leçons que je tire de cette expérience du réseau LinkedIn.

Suivez les coulisses d’une boîte de com’ ici : https://www.facebook.com/groups/coulisses.entrepreneurs

Retranscription de la vidéo

Oui, je suis présent sur LinkedIn depuis longtemps et oui, je publie régulièrement. Mais je ne m’étais jamais réellement intéressé aux statistiques de mes posts et aux retours réels qu’ils m’apportaient. J’assurais une présence, mais rien de plus.

Depuis peu, vous l’avez sans doute remarqué, je m’applique à produire des vidéos qui ont un réel intérêt pour les utilisateurs de LinkedIn. Je le remarque, car la portée de mes vidéos augmente progressivement dans le temps et qu’elles génèrent de l’engagement.

Mieux, certains m’écrivent en privé, me demandent conseil, me posent des questions et certains même deviennent clients. C’est tout le principe de la vidéo pour créer un réseau engagé finalement. D’ailleurs à ce sujet, regardez cette vidéo ici si ça vous intéresse d’en apprendre plus sur votre stratégie vidéo, pour devenir plus impactant.

Je voulais donc vous parler de succès, car on entend souvent que LinkedIn n’a pas d’intérêt en dehors de la recherche d’emploi. Je connais beaucoup de marketeurs qui ne veulent pas en entendre parler. Moi, ce genre de réflexion ça attire ma curiosité. D’autant que j’ai toujours beaucoup utilisé Facebook pour communiquer jusqu’à aujourd’hui (d’ailleurs Facebook pour moi, c’est un peu mon terrain de jeu, je le maîtrise très bien). A contrario, J’ai encore beaucoup de choses à découvrir sur LinkedIn.

Leçon 1

La première leçon que je tire de cette expérience c’est que ma cible (les entrepreneurs et dirigeants d’entreprise) se trouve majoritairement sur LinkedIn et peu sur Facebook. Je m’explique : j’avais, avant, écouté beaucoup de conseils de marketeurs pourtant chevronnés qui me disaient que les entrepreneurs aussi étaient sur Facebook et qu’on pouvait les toucher durant leurs moments de détente sur le réseau. Le seul problème c’est que, vous comme moi, on n’a pas envie de voir de la pub B2B quand on est sur Facebook le soir à la maison pour se détendre. Et la 2ème chose, c’est que les CEO, les directeurs d’entreprise, les dirigeants, les entrepreneurs sont peu engagés sur Facebook, ils y sont, mais sont très discrets.

En revanche, sur LinkedIn, mes publications ne sont même pas perçues comme de la pub. Je ne les conçois même plus dans ce but et pourtant j’ai de bien meilleurs retours.

On peut donc en conclure que naturellement LinkedIn est beaucoup plus appropriée dans mon secteur B2B.

Leçon 2

La seconde leçon que j’ai apprise, c’est que les gens peuvent encore être généreux et qu’on se doit de l’être aussi. Mon expérience Facebook me fait toujours craindre les commentaires, peu qualitatif, et bien souvent haineux. Certes sur LinkedIn ils sont moins nombreux, mais quand il y’en a, ils ont le mérite d’élever le débat contrairement à Facebook. Ils sont souvent constructifs et bienveillants. De cette leçon, j’ai appris à être plus généreux moi aussi dans mes commentaires pour aider la communauté LinkedIn en général. LinkedIn démontre assez bien la maturité et le professionnalisme des engagés. C’est pour moi le réseau le plus constructif qui a le mérite de vous faire évoluer et progresser.

Leçon 3

La troisième et dernière leçon, c’est qu’il ne faut pas utiliser LinkedIn pour vendre et prospecter de manière brute. Il faut que votre objectif soit différent, généreux et bienveillant si vous voulez que les prospects viennent à vous et que les ventes se fassent naturellement. Je le disais il y a quelques instants, je conçois mes publications avec un but d’utilité pour la communauté et 80% de mes contenus sont gratuits. Je ne cherche plus à prospecter et à vendre. Quand je cherchais cela, ça ne donnait rien. Maintenant que j’ai un autre but et que mon marketing est beaucoup plus généreux, je reçois des contacts réguliers et j’accède à plus d’opportunité.

Au-delà de ça, il faut, comme toujours, observer ce qui se fait, ce qui plaît aux autres, ce qui vous plaît à vous et essayer de vous l’approprier. Pas de copier évidemment, mais de trouver un autre moyen parallèle d’arriver à la même chose pour obtenir de meilleurs résultats.

Attention, soyez malins, les utilisateurs de LinkedIn n’aiment pas la pub déguisée, n’aiment pas les gens qui parlent tout le temps de la même chose ni ceux qui ne sont pas originaux et encore moins les égocentriques. Soyez authentique, soyez vrai, bref, soyez vous-même comme vous pourriez l’être avec un ami.

Conclusion

Ceux qui aiment LinkedIn, l’aiment parce qu’ils y trouvent des publications inspirantes, intéressantes, utiles et qu’ils peuvent demander des conseils et en recevoir d’excellents. Veillez donc à garder cet esprit lorsque vous vous lancez sur LinkedIn.

Ah oui, une dernière chose à ceux qui disent que ça prend un temps fou. Je voudrais vous dire que ce n’est pas si chronophage que ça. Oui ça prend un peu de temps, mais finalement moins que Facebook (je sais de quoi je parle) et c’est bien plus valorisant et constructif. Et, si on fait les choses avec le cœur, de manière naturelle, cela ne peut être que bénéfique.

  • Et vous, quelles leçons avez tiré de votre utilisation de LinkedIn ?
  • Qu’est-ce que vous avez retenu de votre expérience sur LinkedIn ?
  • Dites-moi en commentaire ce que vous pensez !

À très bientôt

David Licoppe
©2018 Tous droits réservés.